Semences de sorgho – Traçabilité des lots. R. Cottin, Cirad ©
Pour remplir au mieux sa mission, le CRB-T doit satisfaire aux critères élevés de qualité et d’expertise exigés par la communauté internationale scientifique et les industriels concernant la diffusion de matériels biologiques et d’informations.

Cela impose le suivi d’une politique qualité rigoureuse. Il doit également se plier aux règles contrôlant l’accès aux ressources génétiques et leur transfert, afin d’appliquer le mieux possible les réglementations existantes, notamment celles définies par la Convention sur la diversité biologique et par les réglementations sanitaires et de biosécurité.

Le CRB-T a mis en place un système de management de la qualité (SMQ) en 2006 et il a retenu la norme NF S 96-900 « Qualité des centres de ressources biologiques » comme référentiel. Le fonctionnement du laboratoire a été décomposé en opérations plus facilement maîtrisables selon une approche processus.

À ce jour le périmètre de la certification concerne : le riz, le sorgho et le fonio. L’objectif de la démarche qualité pour les 5 ans à venir est d’y intégrer les collections coton, arachide et ressources forestières.